Jeux de Pc ou Téléphone

NeverAwake, un shmup effrayant et mignon, ouvre le feu sur PC aujourd’hui

Quand la branche casse…

Des cauchemars sans fin, des bizarreries dessinées à la main et une action de shmup à deux bâtons ressemblent à une liste assez bizarre d’ingrédients pour un concept de jeu vidéo, mais cela n’a pas empêché le studio indépendant japonais Neotro de les mélanger et de créer la nouvelle version fascinante, NeverAwake, qui sort aujourd’hui sur PC.

NeverAwake est un shmup à deux bâtons situé dans un sommeil terrifiant et sans fin. Une jeune fille, Rem, est en proie à une litanie de problèmes quotidiens, qui ont tous soudainement choisi de se manifester dans ses rêves comme des cauchemars impies. Maintenant piégée dans un donjon de ses propres difficultés et soucis, Rem est obligée de faire face à chacune de ses peurs, évoquant un éventail de puissance de feu et d’autres capacités pour vaincre les méchants.

Qu’il s’agisse de chiens de quartier violents, de méchantes filles du lycée, de visites chez le chirurgien ou même de ces horribles légumes qu’elle doit manger au moment des repas, Rem doit s’armer contre ses propres araignées cérébrales, conquérir ces démons une fois pour toutes si elle est jamais pour échapper à ce cauchemar littéral et retourner dans le monde éveillé. NeverAwake propose environ 80 niveaux d’action en boucle, avec une gamme de boss grotesques, des visuels dessinés à la main, un arsenal d’armes dynamiques et même de multiples fins, le tout peint contre une action shmup implacable et sanglante.

NeverAwake est maintenant disponible sur PC via Steam. Vous pouvez également acheter le nouveau titre fourni avec un artbook numérique et la bande originale du jeu. Pour les fans de consoles, les ports PlayStation et Nintendo Switch de NeverAwake seront lancés en janvier 2023, avec des éditions physiques à suivre sur les deux plateformes.

Psssst:  Nvidia « lance » sa carte graphique 12 Go 4080
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension! Merci