Switch

Microsoft et Nintendo signent un accord avec Call of Duty avant la finalisation de la fusion d’Activision

Microsoft face à la Commission européenne aujourd’hui

Microsoft a annoncé avoir signé un nouvel accord avec Nintendo pour apporter les titres Call of Duty aux plates-formes de ce dernier pour la prochaine décennie. L’accord, annoncé sur Twitter par nul autre que le président de MS, Brad Smith, ferait partie d’une nouvelle initiative de la société visant à voir les titres Xbox portés sur Nintendo Switch et les futures plates-formes.

La nouvelle signature, super duper par coïncidence, a été annoncée le même jour que Microsoft doit comparaître lors d’une audition avec la Commission européenne, combattant les inquiétudes selon lesquelles le projet d’acquisition d’Activision Blizzard par l’éditeur soulève des problèmes antitrust. Bien sûr, Activision Blizzard est l’éditeur de la franchise Call of Duty d’un milliard de dollars, et donc Microsoft a déjà signé un accord de 10 ans « juridiquement contraignant » concernant une franchise qu’il ne possède pas encore réellement.

« Microsoft et Nintendo ont maintenant négocié et signé un accord juridique contraignant de dix ans pour apporter Call of Duty aux joueurs Nintendo – le même jour que Xbox, avec une parité complète des fonctionnalités et du contenu – afin qu’ils puissent découvrir Call of Duty tout comme Xbox et PlayStation. les joueurs apprécient Call of Duty », a écrit Smith sur Twitter.

« Nous nous engageons à fournir un accès égal à long terme à Call of Duty à d’autres plates-formes de jeu, offrant plus de choix à plus de joueurs et plus de concurrence sur le marché du jeu », a ajouté Smith. « Ce n’est qu’une partie de notre engagement à proposer des jeux Xbox et des titres Activision comme Call of Duty à plus de joueurs sur plus de plateformes. »

Le rachat d’Activision Blizzard par Microsoft pour 68,7 milliards de dollars est loin d’être terminé. Microsoft doit d’abord faire face à un procès de la Federal Trade Commission (FTC) des États-Unis, qui doit avoir lieu cet été, ainsi que gagner la faveur de la Commission européenne et d’autres organismes mondiaux. Dans certains de ces cas, la partie perdante est en mesure de faire appel du résultat, ce qui suggérerait que la clôture de l’accord – gagnant ou perdant – pourrait encore prendre au moins un an.

Psssst:  Le pack Final Fantasy VII gratuit de PowerWash Simulator est maintenant disponible
Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension! Merci