Switch

Le chasseur de chars de Namco, Assault, gronde dans les archives d’Arcade

Merci beaucoup

L’éditeur rétro Hamster ne peut tout simplement pas se débarrasser de son coup de pied Namco pour le moment. L’entrée de cette semaine dans ses archives d’arcade remplies de classiques est l’une des versions d’arcade les moins connues du développeur. Maintenant disponible en téléchargement sur PS4 et Nintendo Switch, c’est le combattant de chars futuriste de Namco, Assault.

Sorti sur la scène arcade japonaise en 1988 sous le titre « Akeaka Assault », avant de se diriger vers l’ouest sous son titre plus simple et localisé, Assault est un jeu de tir de haut en bas qui place le joueur aux commandes d’un char intergalactique et le charge de faire tomber les colonisateurs de sa planète dans un noir unique. narratif – et qui est étonnamment prémonitoire aux yeux modernes…

Dans Assault, vous incarnez un guerrier natif d’une planète lointaine, qui commence une rébellion individuelle contre la race humaine, qui a envahi votre monde, volé toutes vos ressources et pris à la fois la terre et la technologie de votre les gens pour eux-mêmes et leur propre avenir. Tout à fait la bizarrerie narrative pour l’industrie du jeu à l’époque; au lieu de sauver l’humanité, dans Assault, vous cherchez essentiellement à la détruire.

Comme vous pouvez le voir dans l’action ci-dessus, (gracieuseté de YouTuber Quadri Chuply) Assault est un jeu de tir rotatif à deux joysticks, qui permet au joueur d’engager un combat avec les humains et leurs forces en mouvement à 360 degrés. L’objectif ici était de créer une version plus contemporaine du Battlezone classique d’Atari de 1980, en remplaçant les graphiques vectoriels et la vue à la première personne pour une perspective descendante plus rapide et plus colorée. Comme de nombreux titres Namco, il arbore également une bande-son assez funky.

Psssst:  Comment fonctionne l'Union Circle dans Pokémon Scarlet & Violet ?

Assault a utilisé le nouveau logiciel System 2 de Namco, qui permet les visuels de rotation et la mise à l’échelle des sprites vus dans le titre. De plus, le sprite du joueur principal et de nombreux ennemis ont été conçus par le vétéran de Gundam Kunio Ogawara, soulignant davantage le désir de Namco de faire d’Assault une version de prestige pour le développeur. Assault recevrait de nombreux éloges de la critique à sa sortie et engendrerait également un remix uniquement japonais sous la forme d’Assault Plus, qui présentait des visuels améliorés ainsi que de nouveaux ennemis et des mises en scène.

Bien qu’Assault ne soit même pas référencé un dixième autant que d’autres titres Namco tels que Pac-Man, Dig Dug, Galaga ou Galaxian, il mérite de figurer au Temple de la renommée de Namco en tant que version d’arcade révolutionnaire.

Bouton retour en haut de la page

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour pouvoir visualiser le contenu de la page. Pour un site indépendant avec du contenu gratuit, c’est une question de vie ou de mort d’avoir de la publicité. Merci de votre compréhension! Merci